Coups de cœur BD

Posted in blogTagged with , ,

A l’occasion du Lyon BD Festival, Goo avait envie de partager avec vous notre passion pour le neuvième art et de vous faire découvrir quelques œuvres et auteurs qui nous ont marqués.
La bande dessinée, en tant que graphistes, est une inspiration par son harmonie entre l’image, le texte et la temporalité.
N’en déplaise à certains, la Japan touch est plus que présente dans nos sélections. On ne se refait pas, mais on essaiera de faire une v2 plus multiculturelle !

 

Amer Béton et Sunny, Taiyou Matsumoto
Taiyou Matsumoto,  c’est un amour inconditionnel et total pour toute son œuvre. On en retient 2, complémentaires et opposés,  comme le sont souvent ses héros : Amer Béton connu par son adaptation en animé et le récent Sunny. On aime du premier la folie et l’univers foisonnant, violent et pop, et du second la quiétude amère, la douceur triste et l’humanité. En 20 ans, on lit l’évolution de l’auteur, le passage d’un monde hostile sans compromis où des enfants livrés à eux-mêmes luttent pour survivre à un monde réel tendre mais difficile dans lequel les protagonistes imparfaits survivent malgré tout. Le trait a priori maladroit est un appel à l’imaginaire et à la naïveté dans lequel on ne se lasse pas de plonger. Amour total !

PS : nous en profitons pour vous conseiller de vous ruer pour voir la série Ping Pong en 11 épisodes sur France Tv Slash https://youtu.be/lV1pCoeUfDc

01_matsumoto 01_matsumoto-2

Devenir un expert du Rakugaki  et La vie merveilleuse des éléments , Bunpei Yorifuji
Coup de cœur pour les deux premières sorties françaises des publications de Bunpei Yorifuji – graphiste (entre autres) de la signalétique du métro de Tokyo – magnifiquement éditées par les Editions B42.
Ni mangas, ni bd, ce sont des livres illustrés au ton ludique et décomplexé qui rendent accessibles au lecteur lambda (et de tout âge) les techniques de représentation dessinées pour l’un et la connaissance des éléments chimiques et de leur rôle pour l’autre. On adore sortir de ces lectures avec le sentiment d’être plus savant et expert en dessin ! Mais surtout, sous couvert d’humour, de petits exercices et jeux, Yorifuji fournit ici la démonstration magistrale du fondement du graphisme et sa force de communication quel que soit le medium et quel que soit le sujet.

Bientôt grâce à lui, vous saurez tout sur la physique quantique !

02_yorifuji 02_yorifuji-2

A l’intérieur des Yôkai et A l’intérieur de Kitaro, Shigeru Mizuki
On ne peut pas parler de Shigeru Mizuki sans évoquer sa vie incroyable : il a vécu presque 100 ans, et au seuil de la mort il raconte dans La vie de Mizuki son enfance dans le Japon rural, la guerre, sa carrière de mangaka – tout cela avec une désinvolture et une paresse qu’il dépeint avec humour.

En réalité, c’est un auteur prolifique, un maître au Japon, dont l’œuvre est habitée par le surnaturel et les êtres invisibles. Passionné des Yôkai, l’auteur de Kitaro le repoussant a rendu sa noblesse aux croyances populaires ancestrales qui y sont associées. Le livre A l’intérieur des Yôkai, où ses illustrations prennent la forme d’illustrés d’anatomie, exacerbe cette démarche presque scientifique et de vulgarisation qu’il a menée – comme dans le dictionnaire des Yôkai qui lui est moins accessible. On y retrouve son trait si particulier – entre hyper réalisme et grotesque – et son éternel second degré, mis en valeur par une superbe impression en pantone deux couleurs noir et orange.

Très belle édition encore une fois des pointilleuses éditions Cornélius, qui sont eux aussi complètement fans de Mizuki !

03_mizuki 03_mizuki-2

Blue, Kiriko Nananan
Le bleu a toujours été ma couleur préférée et cela ne se démentira pas avec le livre de Kiriko Nananan, bien au contraire. Blue recèle une perfection et une justesse frappante, une maîtrise visuelle et scénaristique, qui en fait une référence. Nananan excelle dans l’art de l’absence et du drame quotidien au féminin, et cette deuxième publication en est la représentation la plus subtile. La plus profondément bleue.
32 Histoires, Adrian Tomine
De l’autre côté du pacifique, Tomine est un auteur américain d’origine japonaise. On retrouve chez lui une sensibilité à la violence de l’ordinaire semblable à celle de Nananan. 32 Histoires regroupe ses œuvres de jeunesse qu’il publiait sous forme de fanzines auto-édités. On y perçoit les amorces de son style minimaliste et cette tonalité particulière très cinématographique qui rappelle les tableaux d’Edward Hopper, mais avec une spontanéité et une force vivifiantes, et un goût pour l’absurde qu’on partage.

04_nananan-tomine-2 04_nananan-tomine